Historique

UNE AVENTURE CREUSOISE

L’origine de ce projet est liée à la création du SESSAD de Guéret en 1994. L’équipe de l’IME de Grancher dirigée par Maurice BAYET propose une démarche originale : un diagnostic pluridisciplinaire articulé au discours de l’enfant et de ses parents. L’usager devient acteur de ses soins. En collaboration avec l’Education Nationale, le CMPP et l’ASE une réflexion pluridisciplinaire s’engage qui met à l’épreuve un diagnostic partagé afin de favoriser une cohérence de l’ensemble des interventions.

Entre 1998 et 2001, cette Clinique en partenariat est présentée en journées d’études à Angoulême, Lyon, Suresnes, Paris, Limoges (Actes publiés dans Communautés éducatives de l’ANCE : Essai d’identification d’un SESSAD, N° 103, juin 98). Elle donne lieu à trois sessions de formations nationales à Guéret.

En 2004, sous le nom ‘’Les Mille Sources’’, l’APAJH lance un cycle d’exposés-débats : La démarche diagnostique dans le champ médico-social à l’IUFM de Guéret avec : Jean-Yves BARREYRE, Président de l’ANCREAIL, le professeur Jean NAVARRO, Directeur de l’APHP. En 2008, l’APAJH et le RNCE organisent une journée d’études à Sainte Feyre sous la présidence de Madame Liliane ROBERT avec Jean NAVARRO et de nombreux invités régionaux : (Dr Nathalie BLANC (Clermont Ferrand), Claude BLERON, Directeur CMPP-CAMSP, Dr Jean-Claude ETILE, Christian ELION, Président de l’APAJH, Dr Michel HABRIAS, Mme Maryse LACOMBE, Inspectrice AIS, Mme Dominique LARGILLIER, Directrice du CDEF, Dr Mustafa LAYADI, Dr Alain MOLAS (Bordeaux), Dr Fabienne SOUCHAUD (Limoges), Dr Yves-André VIMONT.

En 2013, le témoignage de cette expérience est publié aux éditions Eres : Travailler ensemble, un défi pour le médico-social. Complexité et altérité, (Alain DEPAULIS, Jean NAVARRO, Gilles CERVERA préfacé par Axel KAHN). Sous le titre : Une aventure creusoise, ce parcours est présenté à Guéret sous l’égide du Conseil Général de la Creuse en présence de Madame Liliane ROBERT, de Guy AVIZOU et du professeur Jean NAVARRO.

Le département de la Creuse s’est ainsi imposé comme un territoire privilégié de recherche pluridisciplinaire en raison d’une proximité topologique et humaine favorisant des interrelations dynamiques entre les acteurs.

UN ECHO NATIONAL

Ce livre a suscité un intérêt manifeste concrétisé par des invitations de services et associations diverses : formation des personnels à l’Hôpital de Lannemezan, journée d’études des Créai de Bretagne-Charente-Pays de Loire à Vannes, au Centre d’Education Motrice Franck Richard à Lyon, au relais parental et à l’ADDSEA de Besançon, au DERPAD à Paris, aux journées nationales ANCAMPS à Brive, au CIMA à Limoges, à l’Université d’Evry… L’expérience est citée dans les ouvrages spécialisés récents et fait l’objet de deux fiches sur le partenariat dans un manuel destiné à la formation des éducateurs (Diplôme d’état d’éducateur spécialisé). Le DERPAD lui consacre deux entretiens-vidéos de 20mn (you tube) : Une clinique en partenariat.

Ces travaux de recherche ont des prolongements théoriques et pratiques : Complexité et réflexivité (IRF de Limoges), Vers une concordance des temps (ANCAMSP, Brive), Accompagnés, accompagnants, tous chercheurs ! (Etude du concept d’usageant) (CIMA, Limoges) et Nelson Mandela, un chemin vers le pluralisme, (en coll. avec Jean Navarro, Alain Molas et Guillaume Viennois, Aubusson, Guéret sous l’égide du Conseil Départemental).

Les réactions et les échanges autour de ses travaux conduisent ses auteurs à lui apporter un prolongement national, voire international par l’élaboration d’une Charte de la pluridisciplinarité, en acte, au service de la personne vulnérable. Un collectif s’est composé afin de promouvoir cette recherche-action. Le projet est porté par Alain DEPAULIS, Alain MOLAS, Jean NAVARRO, Corinne ROUGERIE et le PREFASS-Limousin. Axel KAHN et Edgar MORIN ont accepté de se porter caution morale de cette initiative. Un comité de lecture réunit quatre chercheurs aux plus hautes compétences sur les sujets du pluralisme, du service à la personne et de l’inclusion. Le groupe de recherche est composé pour moitié d’acteurs creusois déjà impliqués dans ce parcours. Enfin le terrain d’application comprend huit équipes creusoises et quatre équipes nationales qui recouvrent un large éventail de l’accompagnement de la personne fragilisée.

Ce projet se développe sur deux ans (déc. 2016 – nov. 18), les réunions du groupe de recherche auront lieu en Creuse. Le symposium de clôture aura lieu à Guéret. Un site internet ouvert aux contributeurs et aux visiteurs rendra compte de l’évolution des travaux.

La diffusion de cette charte, conçue comme un outil de formation continu, sera assurée par les centres et services spécialisés dans l’accompagnement de la personne vulnérable et la pluridisciplinarité.